Pour aromatiser une sauce, en pesto, dans une salade, sur une pizza ou avec des fraises, le basilic se consomme sans modération ! Cette plante aromatique herbacée annuelle aux feuilles ovales et très parfumées pousse de manière saisonnière.

1. Un peu d’histoire :

S’il est originaire d’Asie du Sud-Est, le basilic on le trouvera autours de la Méditerranée dès l’Antiquité. Considéré comme plante sacrée en Inde, il évoque au contraire le mal dans la Grèce antique. Ses différentes symboliques varient en fonction des régions et civilisations avant de se répandre au fil du temps partout dans le monde.

2. Les variétés de Basilic :

Il existe de nombreuses sortes de basilic qui se caractérisent par différents goûts et couleurs de feuilles. Zoom sur une sélection :

  • Basilic grand vert : la variété original et authentique, c’est la variété la plus consommé.
  • Basilic citron : une variété au parfum citronné avec de petites feuilles pointues.
  • Basilic cannelle : caractérisé par ses tiges violettes, il accompagne à merveille les desserts.
  • Basilic pourpre : peu connu, son goût est doux et poivré.
  • Basilic mammouth : c’est la plus grande variété de basilic
  • Basilic anis : avec une odeur anisée, il se consomme de préférence frais.

Genovese, Fin vert, Thai, Indonésien…

Avec des goûts, des formes, des couleurs et caractéristiques différentes, vous l’avez compris ils existent un grand nombre de sortes de basilic.

3. Les conseils de culture :

Préparer vos semis de mars à mai.

Repiquez vos plants après environ 1 mois, lorsqu’ils ont 3-4 feuilles.

Dès que les dernières gelées sont passé (vers avril dans les régions méditerranéennes et mi-mai pour les autres), le pied peut être transplanté en potager, pot ou jardinière.

Récolte :

Vous pouvez cueillir vos feuilles de basilic directement sur votre plant pour aromatiser vos plats.

Pour un meilleur développement, coupez les tiges florales dès leur apparition.

A noter : le basilic se conserve peu de temps.

Si votre récolte est abondante, n’hésitez pas à le hacher et à le conserver dans de l’huile d’olive. Il est aussi possible de congeler branche, en feuille ou haché.